> Accueil

> Rechercher



   Regard conscient sur… l’éducation


Nous sommes tous marqués par notre éducation, mais justifions parfois de reproduire la violence subie sur nos propres enfants. Est-il possible de sortir de ce cercle vicieux ? L’acte éducatif doit-il s’imposer comme une évidence ?

Brexit et violences éducatives, un lien ignoré
En Grande-Bretagne, une fracture entre « valeurs » a opposé les pro- et les anti-européens, d’après une analyse psycho-démographique effectuée dans le cadre du vote sur l’Europe. Pressés par une anxiété grandissante, les Britanniques ont basculé vers la rupture, illustrant l’impact ignoré des traumatismes de l’enfance sur leur perception de la situation du pays.
(02/2017)
Les Droits de l’enfant expliqués aux jeunes migrants
Un enseignant présente à ses élèves migrants quelques informations sur les Droits de l’enfant. Leurs réactions sont bienveillantes, mais en abordant la question de l’éducation et des châtiments corporels, ils expriment des réticences, voire des résistances à mettre en cause l’éducation qu’ils ont reçue.
(11/2016)
S’ouvrir à l’analyse transgénérationnelle ou comment sortir des rôles que nos parents nous ont assignés
Conférence de Marc-André Cotton à l’université d’été de PEPS, Chaponost, le 31 juillet 2016.
(
09/2016)
Pourquoi certains députés veulent interdire l’école à la maison
Marqués par un mode de parentalité autoritaire, des élus de droite n’acceptent pas la relative autonomie dont bénéficie les enfants scolarisés dans la famille. Ils projettent sur l’exercice de cette liberté un endoctrinement qu’ils ont eux-mêmes subi. Et dévoilent au passage que l’École républicaine a d’abord pour fonction de reproduire les rôles sociaux.
(
07/2016)
Le mythe d’Œdipe : culpabiliser l’enfant ou reconnaître le poids de l’histoire familiale ?
De Sigmund Freud à Thierry Gaillard, en passant par Marie Balmary, les interprétations du mythe d’Œdipe montrent que nous progressons dans la compréhension des transmissions générationnelles. Un long chemin vers la reconnaissance de la conscience de chaque enfant, porteur d’une biographie à la fois personnelle et familiale.
(
05/2016)
Attentats de Paris : au coeur du traumatisme
Ce que nous ont montré ces jeunes Français d’origine arabe, c’est l’horreur du déni fait à leur conscience depuis leur conception même. Un regard, non pas fou, mais vidé de toute sensibilité humaine par des siècles de répression subie à travers les générations.
(
11/2015)
Dr Ludwig Janus : l’expérience périnatale et le devenir de l’adulte
Il n’est pas rare que des souvenirs précoces émergent à la faveur des circonstances de l’existence et nous surprennent par leur intensité. Nous confronter alors aux sensations de dépendance et d’impuissance que nous avons vécues bébés n’est guère chose aisée. Le Dr Ludwig Janus, éminent spécialiste de la psychologie périnatale, a bien voulu répondre à nos questions.
(
10/2015)
De la violence « éducative » à une parentalité consciente
Conférence de Marc-André Cotton à la Foire éco-bio d’Alsace, Colmar, le 16 mai 2015.
(08/2015)
Economie familiale : vous avez dit « performance » ?
Souvent à notre insu, nous transmettons à nos enfants des schémas de comportement qui conditionnent leur dépendance aux principes de l’économie marchande : compétition, quête de la réussite, consommation. L’écoute de leurs besoins émotionnels et affectifs peut leur permettre de prendre un recul salvateur.
(
07/2015)
Défendre le droit à la psychothérapie : un combat très actuel
En France, la psychothérapie est en crise et le point de vue de la psychohistoire intéresse les praticiens. Une bonne raison de faire connaître notre champ de recherche aux thérapeutes.
(01/2015)
Entre Alice Miller et son fils Martin, une relation dramatique
Le témoignage du fils d’Alice Miller éclaire les zones d’ombre de la biographie de l’illustre psychothérapeute. Sans toujours rendre justice à la portée de son héritage.
(
01/2015)
La tentation autoritaire, une réponse forgée dès l’enfance
La poussée de l’extrême droite en Europe se comprend en relisant les études d’Adorno, un philosophe de l’École de Francfort ayant fui le fascisme avant la Seconde guerre mondiale. Il démontra avec rigueur que l’absence de dialogue entre parents et enfants contribue à la formation de la personnalité autoritaire et au succès des idéologies populistes.
(12/2014)
Mais pourquoi vouloir changer le comportement des enfants?
Les sciences du comportement ont popularisé des concepts aberrants comme le « déconditionnement » ou le « renforcement positif » à visée pédagogique ou thérapeutique. Elles sont fondées sur un déni de la sensibilité de l’enfant et témoignent en premier lieu des traumatismes « éducatifs » vécus par leurs inventeurs. Synopsis d’une mise en scène planétaire.
(
07/2014)
Les répercussions des violences familiales sur la société
Retranscription de la conférence donnée à l’Université d’été de Peps, le magazine de la parentalité positive, le 13 juillet 2014.
(07/2014)
Violences éducatives et champ social
La répétition de situations victimisantes est l’une des causes majeures des violences perpétrées sur autrui. Plus particulièrement, les traumatismes « éducatifs » sont reproduits compulsivement et rendent leurs victimes vulnérables aux manipulations du pouvoir.
(
07/2014)
De la violence éducative aux violences collectives
Conférence de Marc-André Cotton au Salon Primevère de l’écologie, Lyon, mars 2014.
(06/2014)
Mouvements sociaux : le manque de maternage envahit le champ politique!
Une société qui prône la séparation de la mère et de l’enfant s’expose à de funestes conséquences. La fronde antifiscale qui gronde en France est là pour rappeler que le système de protection sociale n’a pas pour vocation de compenser une insécurité relationnelle vécue dans la prime enfance.
(04/2014)
Des droits de l’enfant à la reconnaissance de sa conscience
Le Mouvement pour une reconnaissance des droits de l’enfant à largement contribué à l’amélioration des conditions d’existence des plus jeunes, partout dans le monde. Aujourd’hui cependant, nous devons reconnaître à l’enfant sa dimension d’être conscient, plus proche de sa nature que ne le sont les adultes.
(
01/2014)
En quête de sens : à quoi donc jouent nos enfants ?
Certains de leurs jeux nous ravissent, d’autres nous déconcertent. Mais toutes les activités des enfants ont un sens qui nous renvoie à notre désir – ou non – de le découvrir. Avec une spontanéité qui est la manifestation de leur conscience, ils questionnent le comportement de leurs parents et témoignent des rôles dans lesquels s’enferment les adultes.
(07/2013)
De la violence éducative aux mises en scène du pouvoir
La politique américaine est le prolongement d’un système éducatif punitif dont les séquelles débordent largement le cadre national. Quelques pistes pour comprendre comment les violences infligées aux enfants génèrent les guerres.
(
04/2013)
S’intégrer… ou se réaliser? Comment se libérer du poids de l’histoire familiale
Ce qui nous préoccupe le plus est le besoin irrépressible de comprendre ce que nous vivons. Pour nous libérer du poids du passé, nous avons besoin d’un positionnement clair face à ce que nous avons subi. Notre réactivité face aux circonstances du présent doit donc être considérée avec tout le sérieux nécessaire à une prise de conscience.
(
01/2013)
Mémoire familiale : mais pourquoi nos enfants ont-ils besoin de savoir?
Un programme inhabituel diffusé par France 2 entrouvre la porte de nos mémoires familiales. L’occasion de se pencher sur l’origine de notre inaltérable soif de vérité.
(10/2012)
Le lien meurtri de l’attachement
L’enfant vit dans une continuité de conscience. C’est la perte de l’attachement maternel qui l’en sépare durablement et l’enferme peu à peu dans la névrose, comme le montrent les exemples de Sigmund Freud et de Donald Winnicott.
(
11/2011)
En Suisse : une éducation au consensus
Le « consensus helvétique » est la conséquence politique de sévères exigences éducatives infligées à la conscience spontanée de l’enfant. Les souffrances relationnelles qui en découlent sont à l’origine d’un mal-être social récurrent. Dans la vie politique du pays, ce dernier se traduit notamment par la recrudescence d’un courant nationaliste et xénophobe.
(
03/2008)
Appel de 116 associations aux candidats aux présidentielles
Cent seize associations françaises, de France métropolitaine et d’outre-mer, demandent l’interdiction de toute forme de punition corporelle infligée aux enfants, y compris les tapes, les gifles et les fessées.
(03/2007)
Conscience et petite enfance
Humiliées dans leur dimension de mères, les femmes ne réalisent pas le leurre que constitue un comportement maternel séparatiste promu par toutes les politiques de la petite enfance.
(
12/2006)
Jean Piaget et l’épistémologie génétique
La structure de l’intelligence observée par Piaget est celle de l’adaptation de l’enfant au douloureux déni de sa conscience qui usurpe la découverte de la vie pour en exploiter l’expérience.
(
03/2006)
Psychologie : le déni des constructivistes
La psychologie constructiviste pose comme naturelles les conditions névrotiques dans lesquelles vivent les enfants, ceci pour exploiter les potentialités de ces derniers au profit de la hiérarchie sociale.
(
03/2006)
Parler des violences familiales à l’école
Pour grandir, les jeunes ont besoin d’entendre reconnaître les maltraitances que leur infligent leurs éducateurs. C’est une porte ouverte à la confirmation de leur nature consciente.
(
09/2005)
Le « non » humilié de l’enfant
L’interprétation destructrice que les adultes infligent à l’expression de la vie de l’enfant est manifeste dans le mépris des élites européennes pour le « non » populaire au Traité constitutionnel.
(06/2005)
Introspection : le sens de notre vécu
C’est souvent la sensation d’une vie dénuée de sens ou l’impuissance à comprendre nos actes qui nous poussent à entreprendre une « thérapie ». Mais ce sont nos enfants qui, par leur expression, nous montrent la voie de la libération.
(
06/2005)
Vie de couple : conscience et jeux relationnels
Dans la relation amoureuse, les partenaires rejouent leur vécu affectif non résolu. Mais la terreur de mettre en cause les rôles dans lesquels les ont enfermés leurs parents les empêche d’accueillir la joie d’être ensemble en conscience.
(
06/2005)
La dépression ou l’art de se leurrer
La dépression est la conséquence de l’évitement de toutes les émotions reliées aux blessures de l’enfance. Dans une société qui fonctionne sur le déni de ces souffrances et se tient toujours du côté des parents, il est rare de trouver une personne éclairée pour confirmer l’importance de ce vécu précoce.
(
05/2005)
Les revers de la bienséance
En entravant le développement naturel de l’enfant, l’éducation bourgeoise impose des rapports relationnels fondés sur le mépris et la violence.
(
04/2005)
Humiliations bourgeoises
Le sadisme rituel que l’élite victorienne imposait à ses enfants fut un modèle pour la petite bourgeoisie anglaise et l’origine de perversions caractéristiques, méconnues dans les classes populaires.
(
04/2005)
Protéger l’intégrité de la vie
L’action de protéger nécessite une présence qui ne peut souffrir de préoccupations constantes. Le cas échéant, la protection n’est plus qu’intermittente, relative, voire enjeu de pouvoir.
(01/2005)
Un chœur de refoulement
Le succès récent de plusieurs films mettant en scène la violence éducative témoigne d’une compulsion de répétition qui favorise un retour à l’autoritarisme éducatif.
(
01/2005)
Le mythe de David et Goliath
Les mythes que les adultes racontent aux enfants transmettent l’interdit de remettre en cause la violence paternelle.
(
09/2004)
Du déni de conscience à la sexualisation de la relation
En prétendant avoir le rôle de séparer les enfants de leur mère, les pères frustrent ces derniers d’une relation essentielle et s’opposent à l’expression consciente de la femme dont ils exaltent à l’excès la sensualité.
(
06/2004)
Le dedans et le dehors
L’être humain naît avec les facultés permettant la reconnaissance et l’exercice de la conscience.
(04/2004)
Interprétations mensongères
Par ses interprétations projectives, l’adulte perturbe chez l’enfant le développement d’un langage qui révèle sa sensibilité et sa conscience.
(04/2004)

L’origine du mensonge dans la terreur familiale
Les idéologies politiques ont recours au mensonge pour justifier le rejouement de la terreur familiale à l’échelle collective.
(03/2004)

Les pièges de la « résilience »
Certains concepts font tout particulièrement obstacle à la résolution de nos souffrances. C’est le cas de la « résilience » qui prône l’adaptation sociale au détriment de notre besoin légitime de vérité.
(
02/2004)

Le corps et la morale
L’apparition de maladies graves est plus fréquente chez les personnes ayant été maltraitées pendant leur enfance. Pour retrouver l’intégrité de sa santé, l’adulte doit se libérer de l’attachement qu’il éprouve à l’égard de ses parents abusifs.
(
01/2004)

Punir au nom d’Œdipe
En vulgarisant le complexe d’Œdipe, la psychanalyse a contribué à justifier la violence éducative exercée sur l’enfant et à le priver notamment d’une relation nourrissante avec sa mère.
(
10/2003)

Sacrifiés au nom du Père
L’inspiration religieuse qui justifie de passer à l’acte sur l’enfant prend sa source dans la terreur infligée par le père. À travers la hiérarchie sociale, cette dernière acquiert une dimension politique.
(
07/2003)

Bible et violence éducative
L’éducation chrétienne considère les châtiments corporels comme une partie essentielle de l’éducation et l’enfant comme porteur du péché originel. Pourtant, le message de Jésus insiste au contraire sur l’innocence de l’enfant qu’il présente comme un modèle à suivre.
(
07/2003)

L’éducation est une guerre qui ne dit pas son nom
À l’origine de toutes les guerres, il y a celle que livrent les adultes du monde entier contre la conscience enfantine. Incursion au cœur d’un conflit séculaire.
(
06/2003)

Être le témoin conscient que nous n’avons pas eu
Intervenir lorsqu’un enfant est humilié ou violenté implique d’accepter d’accueillir nos propres souffrances. Témoignage.
(06/2003)

Un complot social contre la sûreté de l’état de conscience
Les adultes recherchent une maturité spirituelle dont ils massacrent minutieusement les éléments constitutifs chez les enfants.
(
05/2003)

Pédagogues et pédophiles
Les conséquences des comportements pédophiles des adultes envers les enfants ne furent reconnues que très progressivement.
(
04/2003)

Lewis Carroll, un pédophile victorien
L’idéalisation de l’enfance va de pair avec la maltraitance. La littérature enfantine anglaise du XIXe siècle témoigne de cette réalité, ancrée dans l’histoire familiale de ses auteurs.
(
04/2003)

Fessée et perversions sexuelles
Les châtiments corporels jouent un rôle important dans la genèse du sado-masochisme et de la pédophilie. Une perspective systématiquement occultée des discours moralisateurs prônant le retour aux interdits.
(
02/2003)

Le processus de libération à ses propres lois
La conscience innée de l’enfant est un guide pour l’adulte, enfermé dans sa souffrance. Mais ce cadeau est le plus souvent méprisé, humilié.
(
12/2002)

Un déni de conscience
L’humiliation de la conscience enfantine détermine des pathologies individuelles et collectives.
(
10/2002)

L’enfance du terrorisme
Un enfant à qui ses parents répètent que sa vie ne sert à rien, qu’elle n’a aucune valeur, et qui vit quotidiennement ce déni par les coups, les humiliations et les brimades, intègre profondément la peur que ses parents ont de leur propre vie.
(
09/2002)

Une histoire de fontaine : l’hypocrisie éducative au quotidien
Certains comportements parentaux, apparemment insignifiants et bien admis, méritent d’être remis en cause. Ainsi, tout semble normal dans la petite scène qui va suivre… et pourtant !
(
08/2002)

Les racines de la corruption politique dans l’enfance
Les affaires politico-financières de la Vème République expriment l’émergence sur la scène publique de sentiments de souillure issus de l’enfance.
(
05/2002)

Comment l’adulte reproduit ses souffrances sur l’enfant
Face à l’enfant, l’adulte replonge souvent dans les tourments de sa propre histoire. Un éclairage psychohistorique pour tenter de sortir de l’engrenage.
(
05/2002)

Secrets de famille : ouvrir la boîte de Pandore
Comment le silence est-il vécu par l’enfant ? Et quelles découvertes attendent celle ou celui qui se risque à briser l’omerta familiale ?
(
04/2002)

Enfants « téflon » ou parents « tupperware » ?
La métaphore de l’enfant « téflon » fait porter à l’enfant l’origine du cancer relationnel qui se développe entre générations.
(
03/2002)

Des origines de la violence éducative à l’espoir de sa fin
Il y a eu, dans l’histoire de l’humanité, un moment où les parents humains se sont mis à agir contre leur propre nature et contre celle de leurs enfants en les frappant.
(
01/2002)

Manifeste contre la violence éducative
De multiples études récentes ont montré que difficultés scolaires, délinquance, violence, dépression, alcoolisme, abus de drogues, maladies diverses et même accidents ont très souvent pour origine des violences, même modérées, subies dans l’enfance.
(
06/2001)

Dangers spécifiques des châtiments corporels
Les punitions corporelles, parce qu’elles parlent directement au corps de l’enfant ont des effets spécifiques très particuliers.
(
06/2001)

Violences contemporaines (1) : le discours éducatif dominant favorise le mépris des enfants
Une certaine dialectique sur l’éducation justifie la violence exercée sur l’enfant et transforme ce dernier en une « créature insuffisante et misérable » .
(
10/1998)